fbpx

Ah Noël… Une période pleine de magie, qu’on aime beaucoup dans l’équipe Minuit sur Terre ! Pourtant il faut avouer qu’il n’est pas toujours facile de trouver un cadeau pour faire plaisir à chacun et qui soit le plus éthique possible : vegan, écologique et fabriqué dans de bonnes conditions.

Nous nous sommes remué les méninges pour vous trouver une sélection de cadeaux de Noël éthiques, par de jolies marques respectueuses, pour tous les budgets. Peut-être que cela pourra vous aider à trouver le Graal 😉

Moins de 20 euros

Sélection de cadeaux de Noël éthiques et vegan par Minuit sur Terre moins de 20 euros

Entre 20 et 50 euros

Plus de 50 euros

Lires plus

Cuir vegan, cuir végétal, cuir tanné végétal… Avec toutes les appellations que l’on peut lire à droite ou à gauche, difficile de s’y retrouver ! Quelles matières contiennent des produits d’origine animale, et quelles matières n’en contiennent pas ? A quels labels se fier ? 

Nous vous guidons dans cet article pour arriver à y voir plus clair et à faire des choix qui respectent vos valeurs !

Sac à main vegan sans cuir écoresponsable Minuit sur Terre
Notre sac à main Epopée ne contient aucune matière animale

Cuir vegan, cuir végétal, cuir tanné végétal… Quelle est la différence ? 

Cuir vegan

“Cuir vegan” : cette association de mots a tout du non-sens ! En effet, le terme cuir désigne généralement un matériau conçu à partir de la peau d’un animal, alors que le mot “vegan” désigne justement l’absence de matières animales. Que comprendre dans ce cas ?

Il s’agit généralement d’un terme utilisé pour désigner une matière ressemblant à du cuir mais ne contenant pas de matière animale, autrement dit un simili-cuir ou une imitation cuir. 

L’usage de ce terme est d’ailleurs dorénavant interdit pour désigner une marchandise ou un matériau : l’usage du mot “cuir” est réglementé et ne peut désigner qu’une matière obtenue à partir de la peau animale. 

“Cuir vegan” est en fait une appellation marketing pour désigner, le plus souvent, des matières innovantes qui imitent très bien le cuir.

Cuir tanné végétal

Un cuir tanné végétal, à l’inverse, est une matière issue de la peau d’un animal. Seule différence avec le cuir conventionnel : le processus de tannage, qui permet de rendre la peau imputrescible, est fait à partir de substances d’origine végétale et non de métaux lourds comme c’est le cas habituellement. Attention : les végétaux n’interviennent donc que lors du traitement du cuir, mais c’est bien de peau dont il s’agit !

Cuir végétal

Pour ce qui est du terme “cuir végétal”, c’est un peu la loterie : le terme peut autant être utilisé pour désigner un cuir tanné végétal, par abus de langage, ou une matière sans aucun produit d’origine animale ressemblant au cuir, comme l’est le terme “cuir vegan”. Pour comprendre de quoi il s’agit dans ce cas, mieux vaut lire attentivement la fiche produit pour comprendre s’il s’agit de peau ou non, ou encore regarder si d’éventuels labels vegan sont présents (voir à la fin de l’article).

Bottines vegan pour homme Oural
Découvrez les nouveaux modèles pour hommes de notre collection Cadence !

Quelles alternatives existent aujourd’hui ?

On utilise souvent le terme “cuir vegan” pour désigner de nouveaux matériaux innovants, dont le but est de se rapprocher de l’aspect et de la qualité du cuir haut de gamme tout en protégeant les animaux et en respectant les travailleurs et l’environnement. 

Pour beaucoup, ces nouveaux matériaux sont en phase de test et commencent tout juste à être commercialisés. C’est notamment le cas du cuir d’ananas ou Pinatex, ou encore du cuir de champignon ou Muskin, du cuir de pomme, etc.

Il est important de noter que la plupart de ces matières ne sont pas 100 % végétales : pour permettre aux matériaux d’être solides, résistants et confortables, il est souvent nécessaire d’y intégrer une part de matériaux synthétiques

Autre solution : les matières synthétiques recyclées, qui permettent de diminuer l’impact environnemental des matériaux. Comme on fabrique le plus souvent avec ces matières des articles n’ayant pas besoin d’être lavés en machine (chaussures, maroquinerie), le problème du passage dans l’eau des microplastiques ne se pose pas.

Minuit sur Terre travaille en ce moment avec une nouvelle matière végane d’origine végétale très innovante : nous vous proposerons bientôt des modèles de chaussures vegan fabriquées à l’aide de ce matériau qui va nous permettre de progresser dans notre démarche environnementale. Patience… ça arrive très vite !

Nous souhaitons également nous tourner de plus en plus vers des matériaux vegan recyclés pour la conception de nos chaussures et articles de maroquinerie sans cuir : tige, semelle, lacets, mesh… Du nouveau arrive bientôt dans nos collections 2020 !

Progresser dans ce domaine nous tient énormément à coeur, pour nous aligner toujours plus avec notre devise : des créations respectueuses des animaux, des hommes et de l’environnement !

A quels labels se fier pour choisir des chaussures et de la maroquinerie vegan ?

Pour faire un choix éclairé et en accord avec nos valeurs, les labels vegan peuvent être d’une grande aide ! Ils certifient l’absence de produits d’origine animale dans les produits et permettent de s’y retrouver lorsque l’appellation utilisée est un peu floue et pas vraiment compréhensible. 

Labels vegan sans produits d'origine animale

La certification PETA Approved Vegan certifie qu’une marque est vegan dans son ensemble et n’utilise donc aucun produit d’origine animale dans l’ensemble de ses collections. C’est la certification que nous avons choisi chez Minuit sur Terre et qui nous a permis de remporter le Prix des meilleures chaussures véganes en 2017 !

Le label Vegan Society garantit tous types de produits : alimentaires, cosmétiques, vêtements… Il certifie l’absence de produits ou sous-produits d’origine animale et de tests sur les animaux. 

Le label EVE Vegan, encore peu connu, certifie les produits comme exempts de produits d’origine animale. 

Le label Certified Vegan de Vegan.org garantit l’absence de produits ou sous produits d’origine animale ainsi que l’absence de tests sur les animaux. 

Lires plus

Fin Septembre, nous avons passé quelques jours à Domme pour immortaliser notre nouvelle collection hiver !
Une fois n’est pas coutume, nous n’avons pas encore partagé les coulisses de ce shooting sur les réseaux sociaux, et cet article est donc pour nous l’occasion de vous montrer en exclusivité et en avant-première les nouvelles pépites de la saison qui arrive…

Marta et les Yéti, nos nouvelles bottines fourrées !

En effet, il était encore trop tôt pour tout vous dévoiler car nous venions à peine de lancer la collection Automne ! Pour des soucis de confidentialité, nous avons préféré reporter la diffusions des clichés, car nous avons malheureusement été victimes de nombreuses copies (modèles, photos, discours…).
Mais ce n’est que partie remise, et nous vous embarquons avec nous à la découverte de la Dordogne et de nos nouveaux modèles, qui seront disponibles à partir du dimanche 24 Novembre sur le site !

Welcome Back, Marta


Cette saison, c’est la belle Marta qui sublime nos chaussures dans les rues de Domme. Blogueuse mode green et engagée, j’ai fait sa rencontre au tout début de l’aventure Minuit Sur Terre, en 2017, et nous avions déjà eu le plaisir de faire un shooting avec elle l’hiver dernier. Toujours de bonne humeur, mannequin hors-pair (mention spéciale pour les poses « Marta » dont elle a le secret) et cuisinière de talent (merci d’avoir rempli les estomacs de l’équipe pendant ces quelques jours), Marta a embelli nos journées de shooting et le temps gris. Mais elle est aussi extrêmement bien renseignée sur la mode éthique et les cosmétiques véganes et naturels qu’elle me fait d’ailleurs tester à chacune de ses visites. N’hésitez pas à faire un tour sur son blog qui est une vraie mine d’or sur ces sujets !

Les poses dont seule Marta a le secret

Jour 1 – Repérage, looks et photos de Cannelle

Nous avons récupéré Marta à Bergerac et nous avons ensuite roulé jusqu’à Domme, à 1h30 de là. Avec les 40 paires de chaussures, nos valises, les tenues pour le shooting et Cannelle, on était un peu à l’étroit dans la voiture, mais heureusement le trajet n’était pas bien long !
Nous sommes arrivés vers midi à Domme, où il faisait un grand soleil, et nous avons découvert la petite maison où nous allions loger pendant ces quelques jours, en plein coeur du village de Domme. Cannelle l’a tout de suite adoptée et est partie bronzer sur la terrasse pendant que nous déballions toutes les chaussures à photographier (ce qui stresse beaucoup notre photographe qui voit la quantité augmenter chaque saison :D). Après avoir trouvé des pizzas végétariennes que l’on a pu demander sans fromage dans un petit restaurant de la place, nous avons consacré l’après-midi au repérage des endroits les plus adaptés à nos photos. Il faisait de toute façon bien trop beau pour commencer à shooter : quand il y a trop de soleil, la matière des chaussures brille beaucoup, notamment les modèles noirs en simili-cuir lisse (qui composent une grande partie de cette collection hiver). Et puis, pour un shooting hiver, un peu de ciel gris, cela fait plus authentique ! Nous avons aussi profité de l’après-midi pour définir tous les looks pendant que notre photographe réglait son appareil en photographiant son sujet préféré, Cannelle, évidemment.

Marta et Cannelle, toujours au top !

Jour 2,3 et 4 – Les choses sérieuses commencent !


Le samedi, pas de temps à perdre, et après une petite promenade de Cannelle et un petit déjeuner copieux concocté par Marta, nous sommes en position à 8h30 : il faut profiter de la douce lumière du matin ! On se met petit à petit dans le bain, et les clichés s’enchaînent, tout comme les changement de tenues, directement dans la rue (on s’arrange à chaque fois pour qu’il y ait le moins de changements à faire en choisissant des tenues similaires). Le soleil, encore présent, nous oblige à chercher des endroits à l’ombre pour éviter les reflets.
Evidemment, nous sommes l’attraction du village, très calme d’ordinaire et les touristes sont surpris et adorent nous épier pendant que l’on prend nos photos.

Le dimanche, la pluie est au programme, alors nous sortons rapidement prendre quelques photos avant d’être forcés de rentrer vers 11h. L’occasion pour Marta et moi de nous mettre au travail sur nos projets respectifs ! Heureusement, la pluie ne dure pas très longtemps, contrairement à ce qui avait été annoncé, et nous avons pu repartir en milieu d’après-midi. 

Toujours très téméraire, Marta n’hésite pas à grimper sur les murets, balustrades, bancs, à s’allonger par terre, se tordre dans des positions toujours plus incongrues mais le résultat est là : les photos sont sublimes !

Finalement, la journée aura été productive et nous n’avons plus que 13 paires à shooter le lendemain !
Lundi matin, nous finissons tranquillement les photos entre deux épisodes trop ensoleillés, et nous avons même le temps de reshooter 3 paires de la collection Automne qui seront reconduites cet hiver (les Tilleul, les Azalée et les Aubépine). Cannelle est toujours de la partie, et a élu la place sous le trépied de l’appareil photo comme son endroit favori, où elle essaie tant bien que mal de se loger (mais souvent, seulement sa tête rentre…).

C’est vraiment un grand soulagement d’avoir pu finir les photos dans les temps car chaque shooting est une grande source de stress – pour avoir de jolies photos, nous préférons les faire en extérieur mais nous sommes donc soumis aux aléas climatiques…

Jour 5 – La vidéo

Comme il nous reste un jour entier devant nous, c’est parti pour le tournage d’une petite vidéo !
Chaque vidéo demande énormément de travail, car avant même de filmer les prises de vues, il faut écrire tout le scénario : qu’est ce qu’il se passe, quelle paire est mise en avant, avec quelle tenue, à quel endroit la scène sera filmée… Pour une courte vidéo d’1min30, ce ne sont pas moins de 30 séquences qui sont filmées (et qui demandent un temps de préparation, de réglages, et toujours plusieurs prises).

Même si cela semblait bien compromis (nous n’avons pas pu mettre un pied dehors avant 13h à cause de la pluie incessante), le temps s’est éclairci en début d’après midi et nous nous sommes empressés d’aller filmer ! Mais la météo n’était toujours pas au beau fixe, il a fallu plusieurs fois courir vers la maison pour se mettre à l’abri, ou se réfugier sous un auvent en attendant que l’averse passe, ce qui a considérablement ralenti notre progression.
Mais cela ne nous a pas découragé pour autant, et quelques heures plus tard, c’était dans la boîte !
Vous pourrez découvrir la vidéo dans quelques jours… Restez connectés !

La team de choc !
Lires plus

De belles initiatives écologiques, vegan et éthiques fleurissent cet automne : c’est le moment de leur apporter votre soutien pour voir émerger des marques et des lieux plus responsables et moins dévastateurs pour la planète.

Le crowdfunding ou financement participatif permet de participer, en tant que citoyen.ne, au lancement d’un beau projet. Nous ne pourrons jamais assez remercier les contributeurs de notre campagne qui a eu lieu en 2017 : c’est grâce à eux que nous avons pu lancer Minuit sur Terre, la marque de chaussures éthiques et vegan !

Les collants recyclés REV Society
Crédit photo : REV Society

REV Society : les collants écoresponsables

On commence en beauté avec REV Society, les collants écoresponsables, solides et confortables ! Le joli projet REV Society propose des collants en fil recyclé, fabriqués en Europe et recyclés en fin de vie. La cerise sur le gâteau, c’est qu’ils sont ultra solides et très agréables à porter avec leur ceinture large, conçue pour toutes les morphologies.

Deux amies de Marie lancent cette très belle marque qu’on a hâte de porter sous nos robes d’hiver !

Par ici pour la campagne de crowdfunding REV Society !

Parapluies recyclés Klaoos
Crédit photo : Klaoos

Klaoos : le parapluie recyclé

La jolie marque bordelaise de parasols et ombrelles écoresponsables Klaoos lance une nouvelle gamme essentielle pour les jours gris : des parapluies recyclés ! Eco-conçus, très solides et fabriqués en Europe, les parapluies Klaoos sont surtout absolument magnifiques et égayeront vos journées pluvieuses !

Le textile est en plastique recyclé et la structure robuste et durable résiste au vent. Pour le lancement de la campagne, les prix sont très intéressants et la livraison est gratuite pour la France Métropolitaine !

Rendez-vous ici pour soutenir Klaoos !

L'équipe du bar à vin vegan Raisin de plus
Crédit photo : Raisin de plus

Raisin de plus : le bar à vin et tapas vegan 

Le Raisin de plus promet d’être un très joli lieu bordelais : un bar à vin vegan et tapas végétaux ! Une sélection de vins de vignerons indépendants naturels, biologiques ou en conversion sera proposée, ainsi que des produits du terroir 100 % végétaux, proposés selon des accords mets-vins. L’endroit sera aussi écoresponsable en adoptant une démarche anti-gaspillage et zéro déchet. 

Une programmation événementielle sera proposée chaque semaine. Une très belle initiative qu’on a hâte de voir ouvrir !

Cliquez ici pour soutenir Raisin de plus !

Douces Mesures robes semi-mesure
Crédit photo : Douces Mesures

Douces Mesures : les robes semi-mesure

Une robe semi-mesure, c’est quoi ? Tout simplement un modèle de robe qui s’adapte à vous : après avoir choisi un modèle parmi la collection, vous pouvez choisir le tissu, apporter les modifications souhaitées et adapter la robe à vos mensurations. Pour créer un modèle parfaitement adapté à ses envies !

Cette jolie marque bordelaise adopte la slow fashion : fabrication française, choix attentif des tissus et des fournisseurs, production à la commande pour éviter le gaspillage,…

Minuit sur Terre a eu le plaisir de prêter quelques paires de sa collection automne Oxygène de chaussures vegan et écoresponsables à Douces Mesures… Nous avons hâte de voir le résultat !

Hop, c’est par là pour soutenir Douces Mesures !

Lires plus

Un repas vegan, prêt en deux minutes et parfaitement équilibré ? C’est la promesse de Feed., la marque de repas pratiques et complets. Au bureau, nous avons testé la gamme Light et vous donnons notre avis de gourmandes 🙂

La gamme de repas vegan Feed. Light

Feed., c’est quoi ? 

Feed. propose une gamme complète de repas fabriqués en France et vegan sous forme de bouteilles ou de barres. Très pratique quand on manque de temps, lors de déplacement ou lorsque l’accès à une cuisine est compliqué ! Plusieurs gammes sont proposées : Original, Light, Bio ou Sport.

Le principe est le même pour les barres et les bouteilles : un produit équivaut à un repas complet en matière de macronutriments et micronutriments. Cela permet de manger rapidement tout en ayant des apports parfaitement équilibrés. Plutôt pratique, d’autant qu’il n’est pas toujours facile de manger vegan sur le pouce suivant les options proposées là où l’on se trouve. 

Feed. : le crash test !

Avec Marie, nous avons pu tester la gamme Light au bureau : les recettes poudres à diluer dans de l’eau ainsi que les barres. La caractéristique de cette gamme est qu’elle est réduite en calories : allégée en matière grasse, elle ne contient aucun sucre ajouté. Elle comporte également des supers aliments comme le Konjac, le thé vert et guarana et le piment de Cayenne. Une barre équivaut à 250 kilocalories et une bouteille 300 kilocalories, soit environ deux fois moins que la gamme Original.

Barres repas vegan Feed.

Critère n°1 : le goût

Critère essentiel pour nous : est-ce que les repas Feed. sont bons ? Manger sain, vegan et équilibré, c’est top, mais encore faut-il y prendre du plaisir !

Nous avons été agréablement surprises par le goût des barres : enrobées de chocolat, elles ont un bon goût de mûre ou de sésame, sans être trop sucrées. La texture est un peu dense mais reste agréable : on sent que c’est nutritif ! Nous n’avons pas pu choisir de saveur préférée : les deux sont très bonnes. 

Pour les bouteilles, la texture est assez pâteuse, comme un smoothie assez épais et nourrissant. Le pack test était fourni avec un shaker qui a permis de diluer efficacement la poudre, sans faire de grumeaux. Mon goût préféré est le banane chocolat (pas très surprenant, je suis toujours fan de cette association !).

Critère n° 2 : la satiété

Autre question phare : est-ce que ça cale ? 

Nous avons tout d’abord testé les produits en remplacement du repas du midi. Une chose est sûre : la texture est rassasiante et la sensation de satiété est bien là après avoir terminé le repas. Dans notre cas, nous avions tout de même faim environ 3h après le repas : nous sommes habituées à manger des repas plus caloriques le midi et avions donc un petit creux à l’heure du goûter. 

J’ai par la suite testé la gamme en remplacement du petit déjeuner : le résultat était plus concluant, étant donné que les produits comportent environ le même nombre de calories que mes petits déjeuners habituels. Une bonne sensation de satiété jusqu’à midi et un goût sucré qui me plaît bien le matin : c’était parfait ! Les formats sont de plus très pratiques pour les matins pressés où on sort de la maison sans avoir eu le temps de manger.

La gamme Original, que nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester, est sans doute plus adaptée à un usage en remplacement du midi ou du soir car elle comporte un plus grand nombre de calories : 600 kilocalories pour les poudres et 400 pour les barres. 

Barre repas à la mûre Feed. Light

Critère n°3 : la composition

Avec Feed., notre exigence phare est respectée : tous les produits de la marque sont vegan. Ils sont également sans gluten (et sans lactose) pour les personnes allergiques ou intolérantes. Les formules sont de plus enrichies en vitamines et minéraux, notamment en vitamine B12, essentielle pour les personnes végétaliennes. 

Les valeurs nutritionnelles sont équilibrées, notamment les sucres qui sont très réduits en comparaison à la gamme Original. Les poudres et barres comportent notamment un apport important en protéines végétales, idéal pour les sportifs !

Notre avis sur la gamme Feed. Light

Pour résumer, les produits Feed. Light sont parfaits pour les personnes qui souhaitent alléger et équilibrer leur alimentation tout en mangeant rapidement et vegan. Les produits sont un peu trop légers pour un repas du midi ou du soir pour les gourmandes que nous sommes, mais peuvent parfaitement convenir pour les plus petits appétits ou pour un petit déjeuner par exemple. Les goûts sont bien équilibrés : les barres, notamment, sont très bonnes. 

Petit bémol pour les emballages, qui sont forcément jetés en quantités plus importantes que lorsqu’on a le temps de se préparer un repas maison dans sa lunchbox. 

Feed. reste une très bonne solution pour ne pas sacrifier son équilibre alimentaire et ses convictions lors de déplacements ou en cas de manque de temps pour cuisiner.

Lires plus