Comment commencer le zéro déchet ?

Nous sommes de plus en plus sensibilisé.e.s à la pollution plastique qui dégrade notre environnement et notre santé. Documentaires et reportages nous montrent l’impact dévastateur que notre consommation de plastique à usage unique a sur la planète.

Face aux immenses quantités de déchets que nos sociétés rejettent chaque jour dans la nature, on a forcément envie d’agir. Mais par où commencer ? Entamer une démarche zéro déchet peut sembler compliqué et un peu insurmontable, lorsqu’on n’a pas encore pris les bons réflexes. Nous vous guidons pour vos premiers pas vers vers la réduction de vos déchets !

1 – Investir dans une gourde

Première étape clé quand on veut réduire ses déchets au quotidien : acheter une gourde ! En effet, l’eau du robinet est tout à fait potable et n’est pas dangereuse pour la santé, et génère bien moins de pollution plastique que d’acheter des bouteilles d’eau minérale. Si vous voulez la purifier, vous pouvez même opter pour des solutions naturelles comme le charbon ou les perles de céramique. 

On peut trouver de plus en plus facilement de jolies gourdes dans le commerce, en verre ou en inox pour qu’elles soient totalement inoffensives pour la santé, par exemple chez Gaspajoe. Bonus : certaines vous permettront même de garder votre eau au frais !

2 – Choisir des cosmétiques solides

Une bonne manière de s’initier au zéro déchet est de commencer par la salle de bain. En effet, tester des cosmétiques solides c’est assez ludique ! Les progrès sont vite visibles car il est assez simple de réduire rapidement ses déchets dans la salle de bain. Et si vous voulez vous retrousser les manches, vous pouvez même réaliser vos propres recettes, en fabriquant votre propre déodorant par exemple !

Brosse à dent en bambou compostable
Remplacez votre brosse en plastique par une version en bois !

Pêle-mêle des solutions que vous pouvez adopter dans la salle de bain : brosse à dent en bambou, cotons lavables, shampoing, déodorant et dentifrice solide, oriculi, coupe menstruelle, serviettes hygiéniques lavables, rasoir de sécurité… Les alternatives sont nombreuses pour passer au zéro plastique dans la salle de bain ! Beaucoup de marques qui proposent des cosmétiques solides sont vegan et leurs produits ont des compositions irréprochables, comme par exemple Lamazuna ou Pachamamaï.

3 – Faire ses courses en vrac

Autre alternative au plastique, mais cette fois-ci dans la cuisine : le vrac ! Que ce soit en magasin bio ou en boutiques spécialisées, ce mode de consommation se répand de plus en plus. Le principe est simple : on amène ses contenants ou sacs réutilisables, on se sert de la quantité que l’on souhaite puis on paye au poids.

On trouve maintenant très facilement de petits sacs en tissus légers et facilement transportables qui permettent de ne pas venir faire ses courses avec ses bocaux (ce serait bien trop lourd !). On peut aussi adopter ces bons réflexes pour les fruits et légumes et ne plus se servir des sacs plastiques proposés dans les rayons. 

Acheter en vrac les produits bruts (riz, pâtes, céréales, café, graines, etc.) et les fruits et légumes permet de réduire énormément les déchets dans la cuisine. En plus, c’est joli : en rentrant des courses, il n’y a plus qu’à tout transférer dans des bocaux pour avoir une jolie cuisine !

4 – Passer au ménage naturel

Pour réduire ses déchets à la maison, l’idéal est aussi de passer au ménage naturel : en plus, c’est bon pour la santé ! Vous trouverez facilement sur internet des recettes pour préparer sa lessive de manière très simple et rapide, ainsi que son nettoyant tout usage. 

Pour la plupart, vous n’avez besoin que de quelques ingrédients très simples : savon de Marseille, vinaigre blanc et bicarbonate de soude. 

Il est assez simple de se passer de certains produits vu comme essentiels, mais qui ne le sont pas tellement : remplacez les serviettes en papier par des serviettes en tissu, ou encore le sopalin par des torchons et une éponge en cas de catastrophe !

Faire ses courses en vrac
Les courses en vrac permettent même de faire des économies !

5 – Réutiliser !

Quand on se retrouve avec un futur déchet, autant le faire vivre plus longtemps avant de le jeter à la poubelle ! Vous pouvez par exemple réutiliser vos cartons de colis pour en expédier de futurs, vos jolies boîtes à chaussures Minuit sur Terre pour faire du rangement, vos sacs en papier de légumes pour la prochaine fois que vous allez au supermarché… De même pour les jolis papiers que vous pouvez garder pour emballer vos prochains cadeaux. Les papiers imprimés peuvent devenir des brouillons, tout comme les tickets de course qui peuvent vous servir de pense-bêtes… Les possibilités sont infinies !

6 – Faire preuve d’un peu d’organisation 😉

On ne va pas se mentir : les solutions zéro déchet, souvent, on les connaît, mais le plus dur est de faire preuve d’un peu d’organisation !

En effet, on se fait vite avoir lorsqu’on n’a pas préparé son déjeuner et qu’on est obligé d’acheter une salade ou un sandwich sous plastique lors de la pause midi, ou encore lorsqu’on a oublié ses sacs à vrac et sa gourde… Le mieux pour répondre à ces problématiques et d’avoir un petit kit zéro déchet dans son sac à main, comme par exemple : des sacs en tissus, une serviette en tissus, un tote bag, une gourde et une paille réutilisable. Avec ça, on est paré à toute éventualité !

Les bibles du zéro déchet

Plusieurs très bons ouvrages autour du zéro déchet ont vu le jour, que nous ne pouvons que vous conseiller pour vous informer sur le sujet ! 

Zéro Déchet : Le Manuel d’écologie quotidienne – Julie Bernier

Famille presque Zéro Déchet – Jérémie Pichon, Bénédicte Moret

Zéro Déchet – Béa Johnson

Ça commence par moi – Julien Vidal