vegan leather

 

Cuir végane ou vegan (cf notre article sur le sujet) , cuir végétal, cuir pleine fleur… Autant d’appellations qui portent à confusion quant à leurs définitions. Comment, du cuir végétal n’est pas issu de végétaux ?

On vous explique tout 😉

Le cuir

 

Le cuir est, selon Larousse une «  peau d’animal tannée et corroyée, propre aux usages de l’industrie ». Le cuir est donc exclusivement conçu à partir d’animaux.

L’utilisation du mot « cuir » est d’ailleurs très réglementée puisque le décret 2010-29 du 8 janvier 2010 stipule que l’utilisation de ce mot est interdit pour désigner tout autre matière que celle issue de la peau animale.  (Article 2)

Selon la loi donc, nous ne pouvons utiliser le mot cuir pour nos matières, c’est pourquoi nous utilisons l’appellation « simili-cuir ».

Le cuir végétal

 

Mais alors, si le mot cuir n’est utilisable que d’une certaine façon, qu’est-ce que le cuir végétal ? Il est vrai que même les plus grands magazines de mode s’y méprennent en interpellant « les adeptes du véganisme » pour un sac en cuir végétal. Mais le cuir végétal, c’est seulement une contraction utilisée pour du « Cuir tanné végétal ». C’est donc bien du cuir !

Le tannage

 

Le tannage est le procédé utilisé pour traiter les peaux. Après avoir été nettoyées, les peaux sont ensuite traitées pour devenir imputrescibles. Le processus se passe dans des grand tonneaux, les foulons, qui « lavent » les peaux avec de l’eau et des agents tannants.

Le tannage au chrome

C’est la méthode de tannage la plus utilisée. Elle est appelée le tannage minéral et se fait à partir de sels de chrome. Le tannage minéral, rend le cuir plus souple, et plus résistant à la lumière. On l’utilise dans 85-90% des cas, notamment pour la maroquinerie et l’habillement. Il se fait à partir de l’utilisation de métaux lourds, dont le chrome, et les déchets sont évacués dans les rivières proches des tanneries, causant une importante pollution des sols et de l’eau. Egalement, l’exposition des travailleurs aux produits chimiques est d’autant plus importante pour le tannage minéral.

Le tannage végétal

Le tannage végétal est une méthode de tannage se pratiquant à partir d’écorces d’arbres, de bois, de racines, de feuilles ou de fruits. Le tannage végétal rend le cuir plus ferme, plus perméable à la lumière. On utilise le plus souvent le cuir tanné végétal pour la sellerie, les semelles de chaussures et quelques fois la maroquinerie. Il aura tendance à se patiner et à évoluer plus facilement qu’un cuir tanné minéral. 

En matière environnementale, la différence entre les deux méthodes de tannage est tout de même à nuancer. Bien que le cuir végétal soit moins polluant que le cuir minéral, les autres procédés utilisés dans la fabrication du cuir comme le dépoilage (utilisation de sulfure d’hydrogène), le transport des peaux (utilisation de pesticides) ou la teinture (à base de produits chimiques) ne sont pas mentionnés quant à la production du cuir végétal.

Bonus: Cuir pleine fleur

Au cas où vous vous demandiez si ce cuir était fabriqué à partir d’un joli coquelicot, la réponse est bien évidemment… Non ! Le cuir pleine fleur est la plus « belle » partie de la peau, la partie supérieure qui est aussi la plus dense. Ce cuir, une fois tanné, n’aura subi aucune altération. Rien à voir donc avec des fleurs…

Maintenant que vous connaissez la vraie définition (et abréviation) du « cuir végétal », nous espérons que vous vous ne y tromperez plus ! 🙂

cuir vegan cuir végétal

Sources: