Certains aliments ou boissons peuvent contenir des produits animaux cachés, dont on ne se doute pas au premier abord. C’est notamment le cas du vin !

On pourrait penser que la composition du vin est toujours végétale, étant un produit de la vigne. Mais ce n’est pas toujours le cas ! De nombreux viticulteurs ont recours à des produits animaux pour filtrer les résidus en suspension dans le vin, lors du processus de clarification.

En tant que Bordelaises, il serait bête pour nous de ne pas pouvoir déguster du bon vin…. Suivez notre guide, on vous dit tout sur le vin vegan ! 😉

C’est quoi un vin vegan ?

Le vin n’est pas toujours végétalien en raison du processus de clarification. Il s’agit d’une opération qui a pour but de rendre le vin limpide en ôtant les particules en suspension, à l’aide d’un collage puis d’un filtrage.

Pour réaliser le collage, une substance est introduite dans la cuve, qui s’agglomère avec les particules en suspension et se dépose au fond. Les particules agglomérées sont ensuite plus facilement filtrées. Ces substances sont le plus souvent des produits animaux : colle de poisson (ou ichtyocolle), caséine (protéine du lait), blanc (ou albumine) d’œuf ou gélatine de porc. Les ingrédients utilisés ne sont pas directement indiqués sur la bouteille.

Il est possible de réaliser le collage sans avoir recours à des produits d’origine animale, notamment grâce à des protéines d’origine végétale : blé, pois ou encore pomme de terre. Les protéines de blé sont peu développées en raison du gluten, mais les protéines de pois connaissent aujourd’hui un grand succès. Ces colles végétales permettent d’élaborer du vin végétalien. Des produits d’origine minérale peuvent aussi être utilisés pour le collage.

Une autre méthode qui permet de rendre le vin végétalien est de ne tout simplement pas avoir recours au collage. Certains vignerons choisissent de ne pas coller leurs vins pour ne pas appauvrir sa qualité, mais aujourd’hui, environ 95 % des vins sont collés et filtrés.

Mais ce n’est pas tout ! Végétalien et vegan, ce n’est pas la même chose…

Vin vegan et vin végétalien : quelle est la différence ?

Ne plus avoir recours à des produits animaux lors du processus de clarification rend le vin végétalien. Pour aller plus loin, certains viticulteurs décident de rendre leur vin totalement vegan : non seulement aucun produit d’origine animale n’est présent dans le vin, mais aussi dans toutes les étapes de la production et de la vinification.

Pour les vins vegan, le fumier dans les vignes est donc interdit, ainsi que la bouse de corne (préparation biodynamique utilisée pour rendre les cultures plus résistantes et régénérer les sols) ou encore le labour à cheval.

Quels labels pour les vins vegan ?

Il existe plusieurs labels :

  • Le label V européen garantit l’absence de produits d’origine animale dans le vin et dans toutes les étapes de la production et de la vinification,
  • Le label italien Qualità Vegetariana garantit l’absence de produit animal dans tout le domaine et tout le processus, allant jusqu’aux étiquettes et emballages,
  • Le label britannique Vegan Society garantit seulement l’absence de substance animale dans le produit fini,
  • Le label Eve fournit plusieurs niveaux de certification. Le niveau 01 garantit l’absence de produits animaux dans la formulation, la fabrication et le conditionnement et le niveau 02 garantit également la méthode agricole.

Il faut bien garder à l’esprit que certains vins ne présentent aucun label alors qu’ils sont végétaliens ou vegan.

Les vins bio sont-ils vegan ?

Les vins biologiques ne sont pas nécessairement vegan. Le cahier des charges de l’agriculture biologique interdit l’utilisation de certains produits d’origine animale, comme la gélatine. Ceci dit, il autorise l’utilisation du blanc d’œuf et de la caséine. Certains viticulteurs s’engagent cependant dans une démarche globale et excluent également les produits animaux de leur processus de fabrication.

A l’inverse, des vins vegan ne sont pas bio et des engrais chimiques sont alors utilisés dans la culture de la vigne.

Où acheter du vin vegan ?

Le vin vegan est en pleine explosion : les méthodes de collage se modernisent pour permettre de ne plus utiliser de produits issus de la souffrance animale.

Il existe aujourd’hui des annuaires en ligne très complets pour trouver des vins et alcools certifiés vegan, comme le site vin-vegetalien.com

Les châteaux viticoles vegan

Certains châteaux, dont certains sont prestigieux, font donc la démarche d’exclure les produits d’origine animale de leurs vins.

Le Château Dauzac, grand cru classé de Margaux en 1855, en fait partie. C’est le premier grand cru classé à avoir adopté une méthode de collage 100 % vegan, pour poursuivre dans sa démarche d’innovation et de respect de l’environnement. Très engagé, le Château Dauzac réalise une agriculture raisonnée à l’aide d’engrais biologiques et des vendanges à la main. L’exploitation s’oriente de plus vers l’agriculture biologique et la biodynamie.

Nous avons eu la chance de réaliser le shooting de la collection Mariage dans son magnifique parc : de quoi mettre en valeur nos précieuses et les magnifiques robes My philosophy. Vous en saurez plus la semaine prochaine avec les backstages du shooting 😉

Le guide du vin vegan

Vous souhaitez aller plus loin ? Nous vous conseillons la lecture du Guide Brachet des vins vegan et végétaliens !

Claire Brachet, experte en oenologie, a publié aux éditions La plage le premier guide consacré aux vins vegan. On y retrouve une sélection d’une centaine de vins, élaborés sans aucun produit d’origine animale.

Le bonus : chaque vin est accompagné d’un accord mets/vin avec un menu vegan complet ! Vous pouvez aussi retrouver des conseils d’experts sur la manière d’accorder cuisine végétale et vin. De quoi devenir un véritable sommelier ! 😉

Le vin vegan en images

Comme d’habitude, on vous laisse avec une petite infographie pour tout savoir en un coup d’œil 😉

Infographie sur le vin vegan et végétalien