Notre shopping automnal

Pour fêter l’arrivée tardive des feuilles rouges, des chocolats chauds et des gros pulls tout doux, nous avons sélectionné nos coups de coeur du parfait dressing automnal ! Que ce soit la pièce basique indispensable, ou la jolie robe de saison, vous trouverez votre bonheur 🙂

Et pour avoir des bonnes raisons de craquer, cette sélection est 100% tendance et 100% éthique !

Je dis OUI !

Notre sélection

  1. Pull Bonobo Instinct – La fameuse marque de jean propose désormais une collection éthique et éco-conçue, la gamme Instinct. Ce petit pull rose, en mélange coton et lin, est parfait pour les jours ensoleillés d’automne ! À associer avec les Icône camel pour une tenue casual chic.
  2. Robe Lise Made & More – L’e-shop de mode éthique belge Made&More a lancé ses propres collections depuis quelques saisons et elles sont à craquer ! La jolie robe en denim léger est fabriquée en France et se porte à merveille avec des collants, un gros gilet et les Virevoltes 🙂
  3. Cardigan Abia Armed Angels – « Nous aimons les beaux produits, nous pensons bio et nous croyons que l’éthique n’est jamais démodée » Voilà le crédo de cette jolie marque allemande. Nous, on craque pour ce cardigan aux tons bordeaux.
  4. Pantalon Okan Ekyog – L’une des marques éthiques les plus connues et les plus tendances propose toujours de très belles collections. Pour cette automne, on opte pour leur pantalon à rayures qui agrémentera parfaitement nos looks de saison ! À porter avec les babies, pour un look 100% preppy.
  5. Jean Swan Mud – Cette marque de jeans repose sur les principes de l’économie circulaire et du respect de l’environnement. Le jean regular à la coupe basique et au bleu puissant sera parfait pour notre dressing !
  6. Jupe Marsala Les petites jupes de Prune – Prune confectionne toutes ses jolies jupes dans son atelier parisien et ses modèles sont tout aussi jolis les uns que les autres ! Ce bordeaux sera parfait avec notre palette de saison et se mariera à merveille avec les Mistral, en camel tout comme en noir, à vous de voir 🙂

 

Pssst ! Cliquez sur le nom du produit pour être redirigé sur son site 🙂

Lires plus

Port de la laine

Vous êtes-vous déjà demandé comment votre joli pull en laine est arrivé jusque sur vos épaules ? La laine est considérée comme un produit de qualité, durable et qui ne provoque aucune souffrance animale. Mais tout comme l’industrie du cuir ou de la fourrure, la laine provoque la mort et la souffrance de millions de moutons et d’agneaux. Nous vous listons ici les raisons pour lesquelles les véganes ne portent pas de laine.

Les moutons, qui sont-ils?

Avec plus d’une personne sur deux vivant en ville, nous sommes de plus en plus éloignés du rapport à l’animal. Que ce soit pour notre alimentation, notre hygiène ou même nos vêtements, nous ne savons plus ce que représente la viande, le cuir, ou même la laine. Nous ne voyons plus l’animal comme un être vivant mais comme une matière première. Mais qui sont vraiment ces animaux qui donnent de leur vie pour nous nourrir et nous tenir chaud ?

Les moutons sont des êtres sensibles avec une vie émotionnelle bien plus riche que nous pouvons l’imaginer. Selon une étude de l’Université de Cambridge, les moutons sont capables de distinguer les émotions aussi bien sur les visages humains que sur ceux de leurs confrères, en passant par le sourire, la colère, le stress ou le calme. Cette étude montre également qu’un mouton peut reconnaître plus de 50 visages d’autres moutons et se souvenir de 10 humains pendant plus de deux ans ! Ils sont aussi très anxieux loin de leur famille et une brebis perdant son agneau en fera le deuil pendant plusieurs années car ils ont de grandes capacités mémorielles. Ils sont aussi un peu comme des chouettes car ils possèdent une excellente vision périphérique et peuvent voir derrière eux sans tourner la tête !

sheeps
source: Unsplash

L’industrie de la laine ou la maltraitance des moutons

Il est produit chaque année plus de 2 millions de tonnes de laine, fournit par plus d’1 milliard de mouton sur toute la planète. La Chine est le premier producteur, suivie de l’Australie avec 360 000 tonnes (équivalent à un chiffre d’affaire de 700 millions de $), puis viennent la Nouvelle Zélande, l’Iran, l’Argentine et le Royaume-Uni parmi les plus gros producteurs. Et oui, la laine est un business très profitable pour de nombreuses personnes ! Et ces personnes considèrent malheureusement très peu leur source de profit : les moutons. Il est courant de penser que la laine est inoffensive car l’animal n’est pas tué, l’homme se contente de lui enlever sa laine, ce qui est nécessaire car la laine d’un mouton pousse sans discontinuer. Le problème est que, comme tout business, ce n’est pas aussi simple. Ils existent de nombreuses méthodes pour augmenter les profits, tout aussi cruelles les unes que les autres pour nos amis les animaux !

Il faut aussi savoir que cet acte est en fait rendu nécessaire par la sélection génétique que nous avons infligé aux moutons : à toujours vouloir que ces derniers produisent plus de laine, ils ont été génétiquement modifiés et ne sont désormais plus capables de réguler leur laine tout seuls.  

Le premier problème rencontré est la négligence et le manque de soins aux animaux. En effet, très peu de moutons ne dépassent les deux ans pour cause de maladies et du manque d’hygiène, alors qu’ils ont une durée de vie de 12 ans normalement. De nombreux moutons meurent également  de la chaleur causée par un surplus de laine. De plus, les jeunes agneaux sont castrés lorsqu’ils n’ont que quelques semaines avec un élastique en caoutchouc entouré autour des testicules afin de couper l’afflux sanguin. Méthode longue et douloureuse. Ils sont également violentés dans la plupart des élevages à travers des coups et une tonte, faite rapidement, qui laisse les moutons mutilés.

Le muesling

Pratique qui consiste à découper la queue et l’arrière train des agneaux à coup de cisailles, pour lutter contre les myases (mouches pondant des larves sous la peau). Cette pratique était autrefois utilisée uniquement sur les moutons adultes car elle était jugée trop douloureuse pour les plus jeunes. Elle est maintenant monnaie courante dans certains pays (surtout en Australie et en Chine) et réalisée sans aucune anesthésie, laissant les moutons mutilés à vif. Elle a néanmoins été bannie de plusieurs pays pour sa cruauté, et de nombreuses méthodes existent pour lutter contre les myases sans cruauté. Ces méthodes ne sont encore très peu utilisées et le muesling reste le procédé le plus courant.

Sachez que ces méthodes sont propres à l’industrie de la laine, mais que toutes les autres fibres provenant d’animaux subissent autant de maltraitance. Pour un vêtement sans cruauté, mieux vaut également éviter le cachemire, l’alpaga, l’angora, la soie, et toutes les fibres provenant de nos amis les animaux !

La planète, dommage collatéral de l’industrie

En plus des souffrances infligées aux moutons, l’industrie de la laine fait également partie des activités les plus néfastes pour la planète. Il est de plus en plus connu que l’élevage est l’une des causes les plus importantes de pollution dans le monde. L’élevage ovin est même plus problématique que celui de ses amis bovins: la consommation d’un kilo d’agneau est responsable du rejet de 40kg de CO2, le double de plus que le boeuf. Il faut également parler des émissions de méthane dégagés par l’élevage qui contribuent grandement aux émissions de gaz à effet de serre. Cela constitue même plus de 90% des émissions de gaz à effet de serre en Nouvelle-Zélande ! Et puis, il y a aussi les dommages des sols engendrés par tout élevage: destruction de la végétation et de la terre, créant des problèmes d’érosions des sols. Enfin, l’utilisation répétée de produits chimiques et l’évacuation des matières fécales pollue l’eau que nous utilisons pour s’hydrater et se baigner.

Quelles sont les alternatives?

Il existe de plus en plus de matières, que ce soit des fibres naturelles ou artificielles, nous permettant de consommer de façon plus éthique et sans cruauté. Voici quelques-unes de ces matières.

Les fibres naturelles (fils provenant de plantes et peu transformés)

Lin – Le textile parfait pour l’été et la planète ! Culture très peu gourmande en eau, facilement bio, avec peu de déchets et surtout une culture locale. Saviez-vous que la France est l’un des plus grand producteur de lin au monde?

Chanvre – Une fibre super résistante qui ne pollue presque pas ! Sa culture a même des effets bénéfiques sur les sols et ne demande pas d’irrigation. Comme pour le lin, la culture française est très importante pour cette matière.

Ortie – Plus difficile à trouver, certaines marques commencent à l’utiliser notamment pour ses qualités éthiques. Résistante, souple, thermorégulatrice, éclat, culture européenne, bio et peu consommatrice d’eau ! Cette fibre est parfaite pour remplacer le coton.

Coton – Culture extrêmement gourmande en eau et en pesticides, il faut l’acheter en label bio. Effectivement, le coton reste une culture qui demande beaucoup trop d’eau et est à acheter en modération !

Les fibres artificielles (fil provenant de matières naturelles transformées)

Lyocell – L’innovation rêvée en matière de fibre éthique. Ce procédé provient d’une matière première naturelle, la pulpe d’eucalyptus, et est biodégradable. L’entreprise utilise des solvants non toxiques et recyclables ! Vous pouvez le retrouver sous le nom de Tencel également.

Modal – Procédé très similaire au Lyocell, il provient du bois de l’hêtre et offre une matière originale et très moderne.

Enfin, si vous voulez protéger la planète et vous habiller sans cruauté, n’oubliez pas que le recyclage est la clé et que de plus en plus de marques proposent des vêtements fabriqués à partir de fibre ou de plastique recyclé.

infographie laine

Liens:

https://antigone21.com/2013/01/23/touche-pas-a-ma-laine-/

https://www.petafrance.com/nos-campagnes/habillement/les-animaux-exploites-pour-la-laine/

https://www.planetoscope.com/matieres-premieres/1181-production-mondiale-de-laine.html

http://www.elishean.fr/sentience-des-animaux-sensibilite-et-conscience-des-animaux-de-ferm

http://planetaddict.com/extile-ecologique-guide-des-matieres/

Lires plus

Chocolats véganes

Trouver du chocolat végane, nous connaissons tous ce problème! Et oui, ce n’est pas facile de savourer de délicieuses tablettes de chocolats sans crème ni lait. Alors nous nous sommes portées volontaires pour tester les meilleures alternatives véganes et nous vous livrons nos bonnes adresses, nos marques préférées et surtout une super bonne recette de chocolat maison !  Pour pouvoir se régaler, sans cruauté 🙂 

Les artisans Made in France

Ara – Ara est une chocolaterie artisanale allant de la fève aux tablettes. Ils torréfient et transforment leur chocolat avec des produits issus de l’agriculture biologique dans leur atelier parisien. Ils ont une offre 100% vegan friendly !

Rraw – Chocolaterie biologique, végane et 100% cru. Fabriqués à Montreuil, tous les produits proposés ne sont ni cuits, ni torréfiés, ce qui permet de conserver toutes les qualités nutritives de la fève, et surtout toute la gourmandise !

Saveurs et Natures – Chocolatier nantais, Jean-Michel Mortreau a commencé le chocolat bio à destination des restaurateurs, puis, petit à petit, a élargi son offre et propose désormais une gamme de chocolat 100% végétal. Vous trouverez alors du chocolat au lait d’amande ou encore au sucre de coco !

Charles Chocolatier – Cette entreprise familiale, créée en 1910, produit uniquement du chocolat végétal de manière artisanale, fabriqué dans leur atelier parisien. Craquez pour les bonbons chocolats et pralinés ou les pétales de gingembre confit trempés dans du chocolat !

chocolate
Source: Unsplash

Les marques étrangères

Artisan du monde – Cette marque de commerce équitable propose une gamme de chocolat végane fabriqué en Suisse. Vous trouverez notamment des tablettes au sucre de coco, un délice!

Rapunzel – Marque bio depuis plus de 30 ans, Rapunzel répond à un engagement fort avec des produits bios et responsables. Leur gamme de chocolats véganes, fabriquée en Suisse, est remplie de saveurs et de gourmandises.

Alnavit – Marque créée afin de répondre aux besoins spécifiques des intolérants alimentaires, Alnavit n’utilise que des produits bio. Une gamme riche et gourmande avec des chocolats super bons ! Petit bonus avec les pâtes à tartiner véganes !

Recette de chocolat végane fait maison !

Si vous avez la main cuisinière, testez la recette de chocolat végane maison. N’ayez crainte, pas besoin d’être un grand chef pour cette recette du blog De chair et de lait.

Rapide, facile et délicieux, à vos fourneaux !

recipe

Une fois la préparation versée dans les moules, n’hésitez pas à saupoudrez d’amandes concassées, d’agrumes confits ou encore de quinoa soufflé pour un max de gourmandise !

Et bonne dégustation !

 

Liens

http://www.arachocolat.com/newimage/

http://www.rrraw.fr/shop/

http://www.saveursetnature.com/categorie/tablettes-100-vegetales-nouveautes.html

https://www.facebook.com/charleschocolatier/

http://www.boutique-artisans-du-monde.com/catalogsearch/result/?q=vegan

https://www.greenweez.com/rapunzel-chocolat-extra-noir-70-bio-80gr-p78791

https://www.greenweez.com/alnavit-chocolat-80-cacao-lucuma-bio-60-g-p92720

https://dechairetdelait.wordpress.com/2015/04/04/chocolat-au-lait-vegetalien-recette-vegane/

Lires plus

Livres et documentaires véganes

Cette sélection de films et de livres a pour but de faire découvrir des ouvrages afin de mieux comprendre l’exploitation animale et de prendre conscience de ses conséquences et de son importance dans notre économie mondiale. Nul besoin d’être végane pour découvrir ces documentaires. Ils sont là pour nous faire apprendre et non pour nous juger. Ils permettent à tout le monde de s’instruire sur un des sujets de notre société. Alors venez découvrir ceux que nous avons préférés pour plusieurs raisons différentes !

Les documentaires

Cowspiracy

Documentaire de Kip Andersen et Keegan Kuhn

Sûrement l’un des plus connus, Cowspiracy met en avant les problèmes écologiques qu’engendre l’industrie agro-alimentaire sur la planète et ses habitants. C’est un documentaire très factuel qui informe sur l’empreinte écologique de l’élevage et de l’exploitation animale. Le documentaire est réalisé de façon ludique et ne montre pas aucune image choquante, ce qui prouve que cela n’est pas nécessaire pour ouvrir les yeux !

Empathy

Documentaire de Ed Antoja

Ce documentaire est vu au travers des yeux d’un sceptique, carnivore qui n’avait jamais réfléchi aux conséquences de sa consommation de viande et de produits laitiers. On apprend avec lui l’impact de l’exploitation animale via des discussions avec des militants reconnus, il partage également l’évolution de sa pensée sur la relation que l’on entretient avec les animaux. Le plus du documentaire est son angle  de vue, démontrant les difficultés que rencontrent une personne végane face à son entourage.

Terriens

Documentaire de Shaun Monson

C’est l’un des documentaires décrit comme le plus complet sur le sujet. Il montre, grâce à des caméras cachées et des images choc, des multinationales comme des petites entreprises dont les profits dépendent, de près ou de loin, de l’exploitation des animaux. Ce film choc met en lumière les conséquences de l’exploitation animale sur les humains, les animaux mais aussi sur la planète.

Investigation

Les livres

L’enquête Campbell

Livre de Thomas M Campbell et T Colin Campbell

Colin Campbell est un spécialiste de la nutrition au rang mondial. Dans ce livre, il illustre le lien entre notre santé et ce que nous mangeons. Il met en lumière, au travers de nombreuses études, les méfaits que l’assimilation de protéines animales a sur le corps humain. Un ouvrage qui permet de remettre en question l’alimentation carnivore qui prône dans notre société.

No steak

Livre de Aymeric Caron

Représentant de nombreuses analyses, études et interrogations, ce livre explique de manière simple et limpide pourquoi et comment, un jour, la viande disparaîtra. Il analyse avec humour notre étrange rapport à la viande, ce qui fait que les chats sont vénérés en Egypte mais mangés en Chine, pourquoi en France nous mangeons du cochon, du boeuf mais surtout pas de chiens. Il explique alors petit à petit le bon sens du régime végétalien.

Et côté cuisine…

Vegan

Livre de Marie Laforêt

Ce livre de cuisine de plus de 300 pages est une bible de la cuisine végane. Il est très complet et balaie largement tous les aspects de la cuisine végane. Son plus étant les explications au début du livre sur la notion du véganisme et les bases de sa cuisine. Ce livre est destiné aux personnes aimant cuisiner, avec des recettes aux multiples ingrédients.

Vegan super facile

Ce livre a pour but de démocratiser la cuisine végane. Il vous assure des recettes nécessitant peu d’ingrédients, pas de technique particulière, rien que de l’assemblage et une cuisson. Ce livre est parfait pour aborder son régime végane plus simplement en proposant 70 recettes, à réaliser en 10 minutes avec 5 ingrédients max !

photos livres cuisine

 

Lires plus