This store requires javascript to be enabled for some features to work correctly.

Les nouveautés du printemps sont en ligne !

Nouveautés 🗝️🍃

Nos baskets brodées sont de retour !

Par ici 👀

La collection mariage est en ligne !

Je dis oui ! 💍

10% offerts sur votre commande en vous inscrivant à la newsletter

S'inscrire ✏️

10% offert

Sur votre prochaine commande en vous inscrivant à la newsletter.

Merci pour votre inscription!

La slow fashion, c'est quoi ? Tout ce qu'il faut savoir sur ce mouvement éthique et écologique !

La slow fashion, c'est quoi ? Tout ce qu'il faut savoir sur ce mouvement éthique et écologique !

| Emma Cauty

La slow fashion est une nouvelle approche de la mode, plus respectueuse de la planète et des fabricants de nos vêtements. En quoi consiste ce mouvement écologique, opposé à la fast fashion ? Découvrez avec nous cette nouvelle manière de vous habiller !

Le mouvement slow fashion : définition

Le mouvement slow fashion a émergé dans les années 1990, par opposition à la fast fashion. La fast fashion proposait déjà un modèle accéléré de production des vêtements, avec la sortie de plusieurs collections par mois à bas prix, dans des matières peu qualitatives et presque “jetables”. Une mode dévastatrice pour l’environnement et dangereuse pour les fabricants, amenés à travailler dans de piètres conditions avec des salaires dérisoires. 

Suite à ces prises de conscience, ce mouvement propose une mode plus éthique sur tous les plans : conception, production, consommation, utilisation et réutilisation. La vie du vêtement suit un fil conducteur, celui du respect de l’environnement, des ressources disponibles et des travailleurs participant à la production des vêtements. Mode éthique, mode durable, mode responsable : ces expressions sont des synonymes de “slow fashion” et s’inscrivent dans le même mouvement. 

L’une des caractéristiques principales de ce mouvement et des marques de mode qui y participent est la transparence : tous les acteurs tiennent à communiquer clairement sur l’origine de leurs vêtements, leurs conditions de fabrication, leur composition, leur coût… Le client est donc parfaitement informé sur la chaîne de production et sur la qualité du vêtement qu’il achète, ainsi que sur les valeurs de la marque vers laquelle il se tourne et des garanties qu’elle lui apporte en matière d’éthique et d’écoresponsabilité

Le modèle de la slow fashion est pensé pour lutter contre le consumérisme. Lié au minimalisme, il nous propose de ralentir et de repenser nos comportements d’achats, en nous assurant qu’ils découlent d’un vrai besoin et pas d’une envie compulsive. À la clé : posséder moins de vêtements, mais de meilleure qualité. Le lien avec le vêtement devient plus émotionnel et durable : la mode n’est plus “jetable” mais s’inscrit dans la durée avec des pièces intemporelles que l’on peut garder de longues années.  

Le prix des vêtements issus de la mode éthique est plus élevé que celui des vêtements commercialisés par les grandes entreprises de la fast fashion. Ces prix sont plus justes pour toutes les personnes qui ont participé à la création du vêtement : les fournisseurs du textile et les fabricants du vêtement touchent un salaire décent et la marque de vêtement pratique une marge moins élevée que les marques de fast fashion. Acheter un vêtement éthique, c’est un investissement pour le futur : son coût est plus élevé mais il pourra être conservé plus longtemps, ce qui sera plus rentable sur le long terme. 

Baskets écoresponsables et vegan pour femme Virevolte Minuit sur Terre

Nos baskets écoresponsables sont conçues avec des matières vegan et innovantes

La slow fashion pour respecter l’environnement

En prenant le contrepied de la fast fashion, la slow fashion se donne pour mission de respecter l’environnement et de limiter l’impact de la production de vêtements sur notre planète. 

Actuellement, l’industrie du textile est un désastre environnemental. À l’échelle mondiale, il s’agit de la deuxième source de pollution. Toute la chaîne de production a un coût environnemental très élevé. La culture intensive des matières premières, qui nécessite des intrants chimiques, entraîne la déforestation et la pollution des nappes phréatiques. Les procédés chimiques de teintures et de délavage rejettent également des produits chimiques dans l’environnement. Enfin, la délocalisation des lieux de production fait que les vêtements sont transportés sur de très grandes distances, majoritairement par avion, ce qui multiplie les émissions de gaz à effet de serre. 

Pour répondre à ces problématiques, la mode responsable propose de s’orienter vers une production moins intensive. Les vêtements sont produits en plus petite quantité, les collections sont plus limitées et de nombreuses marques éthiques proposent des précommandes sur leurs articles pour produire la quantité exacte nécessaire, sans surplus et gaspillage. Les collections en co-création sont également de plus en plus courantes : les clients et la marque imaginent les produits ensemble pour répondre directement à un besoin et créer des pièces qui correspondent aux attentes et aux problématiques de leurs communautés. 

Pour éviter la pollution de l’environnement, la slow fashion propose d’utiliser des matières textiles alternatives et moins polluantes. Les matières naturelles et biologiques, comme le coton bio, le chanvre ou le lin sont privilégiées. Les matières recyclées sont également très intéressantes car elles ne nécessitent pas l’exploitation de nouvelles ressources. Chez Minuit sur Terre, nous utilisons également des matières végétales innovantes issues de déchets de l’industrie agroalimentaire pour remplacer le cuir animal : raisin, pomme ou céréales sont utilisés pour fabriquer nos chaussures vegan et écoresponsables. Des procédés d’upcycling peuvent également être utilisés pour produire des matières plus respectueuses : nous utilisons par exemple des chaussures usagées pour fabriquer de nouvelles semelles avec notre programme Je Recycle

Les marques de mode éthique peuvent se tourner vers des labels pour certifier la qualité des matières choisies : les plus connus sont GOTS et Oeko-Tex. 

Enfin, pour éviter les émissions de gaz à effet de serre dues aux transports, les lieux de production sont situés à proximité des lieux de commercialisation des vêtements. La France ou l’Europe sont donc choisis en priorité par les acteurs de la mode éthique En dehors de considérations écologiques, cela permet également de respecter les droits des travailleurs qui fabriquent les vêtements et accessoires de mode. 

Une fabrication éthique pour une mode durable

Dire non à la fabrication intensive de la fast fashion : voici la mission de la mode éthique. Pour tirer les coûts vers le bas, les grandes multinationales de la mode ont délocalisé leur production vers les pays où la main d'œuvre est la moins chère au monde. La plupart des vêtements commercialisés par les géants de la mode sont ainsi fabriqués au Bangladesh ou au Pakistan. En effet, les coûts de production en Chine devenaient trop élevés suite à l’augmentation des salaires. 

Les conditions de travail au Pakistan ou au Bangladesh sont déplorables : payés quelques centimes par jour, les travailleurs fabriquent les vêtements dans des usines délabrées où les accidents du travail sont fréquents, comme en témoigne l’effondrement du Rana Plaza en 2013. Le documentaire The True Cost illustre ainsi parfaitement le désastre humain de l’industrie du textile. 

À l’inverse, la slow fashion et les marques de mode éthiques et durables se tournent vers une fabrication locale, à proximité des lieux de conception et de commercialisation des vêtements. Cela permet des conditions de travail décentes dans un environnement sûr et avec une protection par le droit du travail. Un minimum salarial est également garanti aux fabricants. Cela permet également de dynamiser l’économie locale et de perpétuer un savoir-faire : l’industrie de la chaussure est ainsi très présente au Portugal, ce pourquoi nous avons choisi de fabriquer l’ensemble de nos produits dans la région de Porto. Cette proximité avec les usines permet de garantir une certaine transparence sur la chaîne de production et la présence de moins d’intermédiaires. 

Certaines marques de mode éthique font aussi le choix de se tourner vers des pays plus lointains pour la fabrication de leurs vêtements, notamment si la matière utilisée provient d’une région du monde éloignée. Dans ce cas, les usines sont labellisées et le commerce équitable est favorisé. 

Veste recyclée et vegan de mi-saison pour homme marron noisette Andréa Minuit sur Terre

Matière recyclée et vegan, fabrication au Portugal : notre recette magique pour une veste pour homme éthique !

Adopter un dressing éthique : mode d'emploi

Comment devenir un.e adepte de la mode durable ? Plusieurs gestes vous permettent d'opter pour une mode plus éthique

L’habitude la plus efficace à adopter pour avoir un dressing écoresponsable est de limiter ses achats et de choisir des vêtements plus intemporels, qui feront partie de votre penderie pendant plusieurs années. 

Mais comment identifier nos besoins ? La méthode BISOU nous permet de lutter contre les achats compulsifs en répondant à 5 questions avant d’effectuer un achat : 

  • B comme Besoin : à quel besoin cet achat correspond-il ? 
  • I comme immédiat : est-ce un besoin immédiat ? 
  • S comme similaire : ai-je déjà un bien similaire ? 
  • O comme origine : quelle est l’origine du produit ? 
  • U comme utile : est-ce que ce produit va m’être utile ? 

Cette méthode est très efficace pour arrêter de faire des achats mode sur un coup de tête. 

Après avoir identifié vos besoins, vous pouvez choisir un vêtement slow fashion, qui respecte l’environnement et les travailleurs : 

  • Optez pour une marque éthique qui garantit une grande transparence sur sa chaîne de production
  • Vérifier la composition de votre vêtement : contient-il des matières écoresponsables, naturelles ou recyclées ? 
  • Analysez le lieu de fabrication pour vous assurer qu’il a été conçu dans de bonnes conditions
  • Comporte-t-il des labels qui vous garantissent qu’il est éthique ? 

L’application Clear Fashion vous aide à choisir des vêtements plus éthiques et écoresponsables en attribuant des scores aux marques de mode : santé, environnement, animaux, toutes les particularités sont abordées en toute transparence. 

Chez Minuit sur Terre, nous sommes fiers de participer au mouvement slow fashion en prônant la transparence et l’éthique dans la production de toutes nos créations. Matières vegan et écoresponsables, fabrication au Portugal, qualité, durabilité et transparence : retrouvez ici toute notre démarche pour une mode respectueuse

DÉCOUVREZ NOS CHAUSSURES ÉCORESPONSABLES

Mots clés: Mode éthique